Formations UP Entreprise : au-delà des recettes « miracle »

Dans le domaine des formations destinées aux professionnels des organisations marchandes, les opérateurs accordent généralement une attention particulière à élaborer des titres et slogans accrocheurs.

Or, en ce qui concerne les relations humaines, il est souvent réducteur de prétendre que l’on peut présenter des recettes universelles en quelques heures de formation. L’approche sérieuse et professionnelle des relations au travail implique de dépasser certaines méthodologies « classiques » des formations professionnelles.

Au sein du Pole UP Business, il nous importe de ne pas procéder à une rhétorique fallacieuse, et nous respectons de ce fait une éthique rigoureuse.

La prévention des risques psychosociaux est une obligation légale pour l’employeur. De surcroit, de nombreuses études attestent des liens entre la gestion des rapports humains, le bien-être et l’efficacité au travail.

Ces dimensions ne sont donc pas à reléguer au second plan, en optant pour la première conférence ou formation express « miracle » venue.

Nos interventions se basent sur une expertise et une efficacité tangibles, réelles. Nous communiquons en toute transparence à propos des profils de nos intervenants et partageons des articles de fond produits par le Pole Business Training.

Conscients de l’importance de l’efficience de nos formations, chaque module se veut dynamique, dense, et vise la pratique intensive de techniques directement utilisables en contexte de travail, en fonction d’objectifs communicationnels et relationnels bien définis.

> Consultez notre offre de formation

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Apprendre à dire non au bureau

Un dossier de plus, un petit service, une réunion sur le pouce ? Oui mais non. Vous n’avez pas le temps, ou pas envie. Dire non : facile à dire mais comment s’y prendre ? Voici 3 astuces pour oser le faire plus souvent.

  1. Astuce n°1 : Clarifions vraiment ce que nous sommes prêts à accepter ou pas [Se préparer, clarifier]
  2. Astuce n°2 : Faites « payer vos oui » [Différer, prendre du recul…]
  3. Astuce n°3 : Utilisez le « disque rayé » mais avec le sourire

> Lire l’article sur le site Terra Femina (2013)

> Sur le même thème : d’autres conseils, par Christelle Lacour, ainsi qu’une vidéo et une formation de pratique intensive

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Comment motiver un collaborateur démotivé ?

Motiver un collaborateur démotivé : c’est une question très souvent posée par les managers, car la motivation ne peut être une constante. Mais la bonne nouvelle, c’est que nous pouvons agir dessus.

5 approches :

  1. L’approche « faire une promenade » [« stop », repli temporaire]
  2. L’approche « vider son sac » [écoute orientée accueil des émotions]
  3. L’approche « résolution de problème » [écoute orientée recherche de solution]
  4. L’approche « faire parler de ses succès » [écoute orientée recadrage positif]
  5. L’approche « faire rêver »

> Lire l’article sur le site Terra Femina (2013)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Gestion des conflits en entreprise : 7 conseils aux managers

Face à la dégradation de la communication en entreprise, la gestion des conflits est devenue une priorité pour les DRH. L’objectif ? Former les managers afin de prévenir les risques psychosociaux. Sept conseils pour y parvenir.

  1. Apprendre à gérer sa position sur l’échelle du stress
  2. Améliorer sa communication interpersonnelle
  3. S’attaquer aux problèmes le plus tôt possible
  4. Impliquer son équipe dans des projets
  5. Valorisez les succès
  6. Soutenir : oui, assister : non !
  7. Dernier conseil

> Lire l’article sur le site Terra Femina (2013)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Pour négocier, soyez choqué

(Via l’Agence Science Presse, 2014)

Une étude en psychologie prétend démontrer qu’un visage choqué rend une menace verbale plus crédible.

Les trois chercheurs, qui publient leurs résultats dans la revue Psychological Science, écrivent que nos expressions faciales sont plus difficiles à contrôler que nos mots, d’où leur impact plus fort. Mais ils reconnaissent qu’un habile négociateur —et acteur— pourrait aussi simuler la colère dans le simple but de renforcer sa position —après tout, leur expérience impliquait justement une simulation. De fait, bien d’habiles négociateurs en position de force avaient compris cette stratégie avant que ces psychologues ne confirment son efficacité…

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Le harcèlement, principal comportement indésirable au travail

857 plaintes ont été enregistrées en 2013 par le Groupe IDEWE (service externe belge pour la prévention et la protection au travail) au sujet de comportements indésirables au travail, ce qui représente une légère augmentation de 1,1% par rapport à 2012.

Parmi ces centaines de plaintes, près de 56% concernent des faits de harcèlement, indique le groupe ce mardi.

> Lire la suite de l’article

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les coûts du stress au travail

Le stress est devenu l’un des plus graves problèmes de notre temps : il met en péril la santé physique et mentale des individus et, en outre, il coûte très cher aux entreprises et à l’économie nationale.

Aux États-Unis, par exemple, le stress coûterait à l’industrie quelque 200 milliards de dollars par an à cause de l’absentéisme, des pertes de productivité, des indemnités de l’assurance santé et des frais médicaux directs.

Au Royaume-Uni, on estime que le coût du stress – maladie, baisse de la productivité, mouvements de personnel, décès prématurés – pourrait représenter jusqu’à 10 pour cent du PNB.

> Lire la suite : « le stress dans le monde du travail » (in Le travail dans le monde, IRS, 1993)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un travailleur stressé coûte cher…

Le stress touche 64% des travailleurs belges, soit une augmentation de 18% depuis 2010.

Les travailleurs ne sont pas les seuls à être concernés par cette problématique, les employeurs le sont aussi.

Lorsque les travailleurs ne peuvent plus gérer leur stress, ils s’exposent à des problèmes physiques et psychologiques. Ces problèmes liés au stress sont responsables de plus d’un tiers des jours d’absence pour maladie et coûtent à l’employeur au moins 3 750 € par travailleur et par an. L’excès de stress a également un impact négatif sur la rotation du personnel et sur la volonté des travailleurs de poursuivre leur carrière plus longtemps. C’est ce qui ressort d’une enquête de Securex menée auprès de 1318 personnes.

> Lire l’article sur HR World

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les émotions ont une influence concrète sur la santé

Les compétences émotionnelles (CE) des personnes ont une influence concrète sur leur santé, mentale et physique, et sur leur bien-être en général, confirme une étude présentée mercredi et menée conjointement par la Mutualité chrétienne (MC), l’Université catholique de Louvain (UCL) et la Katholieke universiteit Leuven (KUL).

> Lire l’article complet (7sur7, via Belga)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail